Photographie de la porte Saint-Antoine à Blainville-sur-l’Eau, 1934.

 

À la demande de la commune de Blainville-sur-l’Eau, la porte Saint-Antoine, monument historique qui menaçait de s’effondrer, est déclassée en 1935. L’affaire, du ressort du Gouvernement, est suivie localement par le sous-préfet d’arrondissement : le fonds de la sous-préfecture de Lunéville conserve ainsi trois photographies, traces du monument aujourd’hui disparu.

Arch. dép. Meurthe-et-Moselle, 2 Z 369

>> Retour au guide de recherche