Bulle du pape Léon IX confirmant au chapitre cathédral de Toul le droit d’élire le primicier, le doyen, le chantre et l’écolâtre, exemptant les chanoines du logement des gens de guerre et donnant au chapitre l’église de Lucey, la moitié de Tranqueville et les serfs qu’il possède à Ourches, Pagny-sur-Meuse et Troussey (12 mai 1050).

Cette bulle (du nom du sceau pontifical de plomb sur fils de chanvre) porte plusieurs signes de validation caractéristiques de la diplomatique pontificale : la bulle elle-même, la rota portant le nom du pontife, la Bene valete (« portez-vous bien ») monogrammatique, le comma et la souscription du chancelier.
Ce document, caché à la Révolution, ne rejoignit le fonds du chapitre de la cathédrale de Toul aux archives départementales qu’en 1920, avec le reste de la collection Demange (sous-série 2 F).

Arch. dép. Meurthe-et-Moselle, 2 F 1, n° 1

>> Retour au guide de recherche