Guide des archives départementales de Meurthe-et-Moselle


Archives Toutes Périodes / Archives anciennes (avant 1790)


Série E - Seigneuries, familles, état civil, notaires

Présentation de la série

 

Les documents regroupés dans la série E, d’origines très diverses, ont pour particularité de permettre de saisir les personnes privées dans leur vie quotidienne, qu’il s’agisse d’archives d’origine privée ou publique provenant des séquestres révolutionnaires (sous-série 1 E), des registres paroissiaux puis de l’état civil (sous-série 2 E), du tabellionage des notaires exerçant en Lorraine avant la Révolution (sous-série 3 E) ou des minutes des notaires déposées après 1928, souvent bien antérieures (sous-séries 4 E à 82 E).

 

Seigneuries, familles, notaires, municipalités, communautés de métiers, confréries laïques

Sous-série 1 E

 

Présentation de la sous-série

 

La sous-série 1 E, qui est simplement désignée par la lettre E aux archives départementales de Meurthe-et-Moselle, regroupe des archives d’origine variée. Il s’agit des :

fonds de seigneuries et de familles, provenant du séquestre des titres et papiers des émigrés (versés aux archives départementales en application de la loi du 5 brumaire an V), et des acquisitions réalisées entre 1848 et 1887 ;
fonds de tabellions ;
fonds de communes antérieures à la Révolution ;
fonds de corporations d’arts et métiers ;
fonds de confréries et de sociétés laïques.

 

 

Instruments de recherche

Télécharger le répertoire numérique de la série E.

E 1-432 Inventaire sommaire... imprimé, par Henri LEPAGE, t. III de l’Inventaire sommaire des Archives de Meurthe-et-Moselle, Nancy, 1879, 40 p. ; continué par Émile DUVERNOY, Supplément à la série E, Nancy, 1883, 13 p.

E 1-432 Répertoire numérique... imprimé, par Émile DUVERNOY, Nancy, 1913.

 

État des fonds

 

Terres, seigneuries, châtellenies, fiefs

E 1 Affléville, Aix, Belchamp, Gussainville, Lanhères, Rouvres (1664-1733).

E 2-4 Albestroff (1393-1760).

E 5 Albin, Amblemont, Ancerville, Andilly (1441-1788).

E 6 Apremont (1357-1765).

E 7-13 Aulnois et Vertuzey (1566-1790).

E 14-16 Baccarat (1605-1789).

E 17 Bathelémont (1623-1719).

E 18-44 Bauzemont (1592-1789).

E 45 Bayon (1260-1625).

E 46 Belleau et Jeandelaincourt (1624-1768).

E 47 Belrupt, Benney, Blainville, Bouconville (1444-1762).

E 48-52 Bourgaltroff, Bédestroff, Guébling, Récling (1240-1785).

E 53 Bouzillon (1447-1785).

E 54 Brecklange, Bruck, Burey et Chambley (1417-1790).

E 55-58 Champenoux (1224-1788).

E 59 Charmois (1566-1740).

E 60 Château-Bréhain et Villers-aux-Oies (1633-1782).

E 61 Château-Voué (1571-1790).

E 62-64 Clémery (1315-1789).

E 65 Colombey-lès-Choiseul, Corny, Cosnes, Crantenoy (1406-1740).

E 66 Croismare et Laneuveville-aux-Bois (1599-1785).

E 67-74  Comté de Dabo (1550-1790).

E 75 Dainville-aux-Forges, Delme (1629-1754).

E 76 Dombasle-devant-Darney, Drouville (1620-1779).

E 77-83 Essey-lès-Nancy, Saint-Max, Dommartemont (1503-1731).

E 84-85 Fains, Ville-devant-Belrain, marquisat de Faulquemont, Giriviller (1391-1783).

E 86 Hadonville (1279-1728).

E 87 Marquisat d’Haroué (1784).

E 88-89 Heillecourt (1612-1775).

E 90 Heumont, Huillécourt (1573-1785).

E 91 Kœur (1717-1742).

E 92 Laneuveville-devant-Bayon, Longuyon, Lucy (1572-1788).

E 93 Landres-sur-Vair (1563-1587).

E 94-104 Maxéville, Pixérécourt (1283-1790).

E 105 Le Montet, Montreux (1540-1761).

E 106-116 Morville-sur-Seille (958-1790).

E 117 Moyen (1653).

E 118 Neu-Linange, Niderviller, Passavant (1696-1776).

E 119-120 Pontigny, Les Étangs, Condé-Northen (1618-1789).

E 121-122 Pont-sur-Meuse, comté de Puttelange, Les Happes (1476-1789).

E 123-130 Comté de Réchicourt (1470-1790).

E 131 Rédange, comté de Saarverden, Sainte-Marie-aux-Chênes, Saint-Julien-lès-Gorze (1573-1788).

E 132 Sampigny (1367-1728).

E 133 Sarreinsming, Sauville, Schambourg, Serres, Sommedieue, Sorbey (1468-1728).

E 134 Le Toupet à Villers (1597-1732).

E 135 Ubexy et Vaubexy, Val de Nalbach (1524-1735).

E 136 Vandelainville (1759).

E 137 Varize (1666-1746).

E 138-139 Baronnie de Viviers, Xivray, Marvoisin, Zellenviller (1708-1787).

 

Titres de famille

E 140 Alary, d’Albert, Alix (1657-1786).

E 141 D’Andelot (1661-1775).

E 142-144 Anthoine (1724-1790).

E 145-146 Arnould (1689-1764).

E 147 D’Aulnoy, Bacelet (1781-1790).

E 148 Bagard, Baranger, Baudinet de Courcelles (1604-1789).

E 149 Beauchamp, Bouillon, Bourcier (1724-1789).

E 150 Bourgeois (1570-1783).

E 151 De Bourgogne, Bourlon, Le Boutillier, Bouvet (1590-1755).

E 152 Bouzey (1401-1704).

E 153 De Bressey, Bugnot de Farémont (1750-1769).

E 154 Canon (1468-1771).

E 155 De Chamissot (1778-1790).

E 156 Champenois, Chatrian (1782-1790).

E 237-292 Du Châtelet : inventaire des titres, procès de sorciers, documents concernant les villages et localités de Audun-le-Tiche, Baulny, Beauregard, Belinfeld, Berfeld, Betinfeld, Boureuille, Le Bourget, Buxières, Chambley, Champ, Chauny, Cheppy, Cilly Condres, Deuillet, Feroncles, Fontoy, Fraussure, Fricamp, Germiny, Gorze, Grecourt, Hagéville, Haraucourt, Hirps, Hoenscheidt, Ludelange, Mairy, Malberg, Merfeld, Messerich, Moineville, Nancy, Neuville, Neydenbach, Ochey, Œufs, Parroy, Le Pissot, Provenchères, Raucourt, Rogy, Rolly, Selaine, Thivet, Tutange-lès-Thil, Valleroy, La Vaquerie, Varennes, Véry, Villers-la-Chèvre, Villerupt, Villette, Vrevin (1234-an III).

E 157-158 De Choisy (1756-1790).

E 159 Claude, Clément (1771-1790).

E 160 Collinet de la Salle, Colvis (1655-1790).

E 161 Le Comte de Beaumont (1716-1790).

E 162 Courcol, Cupers, de Curel (1613-1782).

E 163 De Custine (1738-1789).

E 164 Delliane, Desjannot, Desviviers, Drouin (1651-1782).

E 165-169 Dumesnil (1521-1784).

E 170 Dupont, Durant, Duvez (1587-1790).

E 171 Étienne (1688-1790).

E 172 Le Febvre, Ferraris (1755-1765).

E 173 Feydeau (1597-1786).

E 174-175 Fisson, Fournier (1625-1790).

E 176 Fort, Friant (1717-1786).

E 177 Gallois, de Gournay (1736-1775).

E 178 Grandjean, de Gray de Flévy, de Greische, de Guise (1737-1772).

E 179 D’Hame, du Hautoy (1507-1790).

E 180 Le Hauzeur (1584-1770).

E 181 Hellotte, d’Helmestadt, Henry, Houet de Flin (1635-1790).

E 182-184 Du Houx (1570-1790).

E 185 Humbert (1397-1790).

E 186 Jobal, Jungken, Jurion, Lallemant (1741-1790).

E 187 Lambert (1560-1786).

E 188 De Lambertye (1736-1790).

E 189 Lamel (1628-1790).

E 190 Laugier, Launay-Duteil (1628-1790).

E 191 De Ligniville (1770-1780).

E 192 De Lombard, de Ludres (1738-1790).

E 193-194 De Mahuet (1695-1790).

E 195-196 Maigret, Mailfer, Maillebois, Mandel (1776-1790).

E 197 Marchal (1590-1750).

E 198 Marcol (1636-1790).

E 199-202 De Mars (1472-1790).

E 203 Mathey, Mathieu (1607-1790).

E 204 Maugiron, Mauléon, Maurice (1669-1790).

E 205 Maury (1477-1790).

E 206 Michel, Mousin (1735-1790).

E 207 De Mussey (1629-1752).

E 208-210 De Nay (1546-1790).

E 211-213 Des Noyers de Brechainville (1540-1790).

E 214 Oblet, Oppel (1712-1790).

E 215 D’Ourches (1630-1662).

E 216 Partoy (1652-1790).

E 217 Petitville, Philbert, Plassiard (1600-1782).

E 218 Protin de Vulmont (1721-1777).

E 219 Le Prud’homme (1563-1776).

E 220 Puton, du Puy (1623-1789).

E 221 Quiefdeville, Raugraff (1755-1789).

E 222 De Ravenel (1589-1790).

E 223 Regnault d’Ubexy (1781-1790).

E 224 Renaudin (1537-1790).

E 225 Roger, Rosselange, de Roucels, Rousselot, La Ruelle (1612-1773).

E 226 Saffroy (1618-1773).

E 227 De Saintignon, Sallet, Saulnier, Schwarzenhausen (1586-1790).

E 228 De Silly (1615-1790).

E 229 Simon (1666-1720).

E 230 Tallange (1632-1790).

E 231 De Tervenus, de Thiballier, La Tour de Foissac, de Toustain, de Turgis (1636-1790).

E 373-432 De Thumery (1398-1790).

E 232 Vanoncle de Venette, Viardin, Viart (1475-1757).

E 233-234 De Vigneron (1604-1790).

E 235 De Vioménil (1780-1781).

E 236 Viriet et Virion (1625-1714).

 

Tabellions

E 293* Jean Nittaine, tabellion à Lunéville (1476-1478).

E 294* Jean Le Moyne, tabellion à Lunéville (1488-1529).

E 295* Jean Grisard, tabellion à Lunéville (1502-1509).

E 296* Nicolas Mengin, tabellion de Nancy à Épinal (1503-1507).

E 297* Tabellionage de Choiseul (1518-1524).

 

Communes

E 298 Arches, Autigny-la-Tour (1393-1775).

E 299 Bar : plan incomplet (XVIIIe s.)

E 300 Baudrecourt, Beckerholtz (1765-1784).

E 301 Bouzey : carte (1751).

E 302 Brouderdorff (1616-1790).

E 303 Buissoncourt (1706).

E 304 Burey-en-Vaulx, Champigneulles, Chavigny, Choloy, Contrisson (1607-1777).

E 305 Contrisson et Andernay : carte (1756).

E 306 Crézilles : carte (1752).

E 307 Dolcourt, Dounoux (1556-1770).

E 308 Einvaux, Givrycourt (1609-1761).

E 309 Grignoncourt et Martinvelle : plan (XVIIIe s.).

E 310 Hénaménil, Jallaucourt (1739).

E 311 Laneuveville-devant-Bayon (1719).

E 312 Laxou (1391-1737).

E 313 Ligny et Velaines : carte (XVIIIe s.).

E 314-318 Maizières-lès-Vic (1617-1790).

E 319 Maron, Mauvages (1681-1759).

E 320 Ménil près Remiremont : carte (1737).

E 321 Evaux-et-Ménil : carte (1751).

E 322 Mirecourt (1608-1728).

E 323 Montreux : carte (XVIIIe s.).

E 324-325 Nancy : carte, plan (1710-1744).

E 326 Ormes, Prény (1750-1758).

E 327 Rapey : plan (XVIIIe s.).

E 328 Remiremont : cartes (1775).

E 329-330 Sarralbe, Toul (1622-1752).

E 331 Vagney, Vaux-la-Petite (1689-1742).

E 332 Velaine-en-Haye, Ville-Issey (1662-1765).

 

Corporations d ’arts et métiers

E 333 Jurandes et communautés : états, arrêts et règlements (1776-1780).

E 334 Apothicaires (1767-1770).

E 335 Architectes (1760-1768).

E 336 Bonnetiers, bouchers (1615-1787).

E 337 Boulangers (1597-1783).

E 338 Cafetiers, chandeliers, chapeliers (1779-1786).

E 339 Charpentiers (1669-1780).

E 340 Chaussetiers (1783).

E 341 Cordonniers (1450-1787).

E 342 Couteliers, cuisiniers (1780-1788).

E 343 Drapiers (1715-1780).

E 344 Épiciers, ferblantiers (1776-1786).

E 345 Maçons (1571-1776).

E 346 Maréchaux-ferrants, cloutiers, charrons (1442-1778).

E 347-348 Menuisiers et ouvriers en bois (1787-1789).

E 349 Merciers, meuniers, quincailliers (1715-1787).

E 350 Orfèvres (1620-1783).

E 351 Potiers d’étain, recouvreurs, savetiers, selliers (1728-1786).

E 352 Serruriers (1550-1587).

E 353 Tailleurs d’habits (1543-1787).

E 354-355 Tanneurs, corroyeurs, hongreurs (1598-1787).

E 356 Tapissiers, teinturiers, tonneliers (1715-1786).

 

Confréries et sociétés laïques

E 357-370 Confrérie de Saint-Yves et de Saint-Nicolas, ou de la Miséricorde, en la chapelle de l’Auditoire de Nancy (1614-1790).

E 371 Association des dames de la charité de la ville neuve de Nancy (1748-1776).

E 372 Charité de Saint-Jean et de Sainte-Geneviève de Toul (1786-1787).

» haut de page

 

Registres paroissiaux (jusqu’à 1792) et registres de l’état civil (depuis 1792)

Sous-série 2 E

Consulter les registres paroissiaux et de l'état civil en ligne

Présentation de la sous-série

 

La Lorraine ayant vécu jusqu’à une époque avancée en dehors du régime français, sauf en ce qui concerne les Trois-Évêchés, on constate une grande variété dans les manières dont furent tenus les registres paroissiaux et, par conséquent, dans leur ancienneté selon les paroisses.

Dans les duchés de Lorraine et de Bar, il n’a pas existé de réglementation officielle précise avant le Code Léopold de 1701, qui enjoignit aux curés de tenir en double des registres paroissiaux. Auparavant, les registres étaient tenus simples depuis le début, voire le milieu du XVIIe siècle. Les plus anciens registres conservés sont ceux de Lunéville, qui s’ouvrent en 1562 ; ceux de Nancy remontent à 1594 pour la paroisse de Saint-Sébastien.

Il convient de distinguer deux séries de registres : la série communale et la série départementale.

La série communale est d’ordinaire la plus ancienne ; c’est celle qui est aujourd’hui tenue par le maire, en sa qualité d’officier d’état civil.

La série départementale ne remonte, sauf exception, qu’au XVIIIe siècle. Elle se distingue de la série communale en ce qu’elle est composée non pas des registres originaux, mais des registres doubles recopiés à l’intention des greffes des tribunaux (bailliages pour l’Ancien Régime, et tribunaux de première instance à partir de 1792, et de grande intstance à partir de 1959).

Les registres de l’état civil tenus à partir de 1792 ont réglementairement fait l’objet de tables décennales, qui existent pour presque toutes les communes du département, la moitié remontant à 1793, l’autre à 1803.

Avant 1792, les registres paroissiaux, tenus par les curés, ne prennent en compte que les seuls catholiques.

Les Juifs ne possédaient alors aucun rôle de population. Si à Metz des rabbins tinrent des registres de circoncision et de décès de 1717 à 1792 (aujourd’hui conservés aux archives départementales de la Moselle), il n’exista rien de semblable en Lorraine ducale. Il convient dès lors de recourir aux documents décrits ci-dessous.

À l’issue de la guerre franco-allemande de 1870-1871 et du traité de Francfort, le département de la Meurthe est amputé des arrondissements de Château-Salins et de Sarrebourg, qui sont intégrés à la Moselle annexée, tandis que l’arrondissement de Briey est démembré de la Moselle annexée et rattaché à ce qui reste de la Meurthe pour former le nouveau département de Meurthe-et-Moselle. Les registres paroissiaux et d’état civil des communes situées sur le territoire des arrondissements de Château-Salins et de Sarrebourg sont alors transférés aux archives départementales de la Moselle, les archives départementales de Meurthe-et-Moselle récupérant en échange les registres paroissiaux et d’état civil des communes situées sur le territoire de l’arrondissement de Briey. Les archives départementales de Meurthe-et-Moselle conservent donc l’état civil depuis ses origines pour toutes les communes situées sur le territoire du département actuel, y compris pour la commune de Han-devant-Pierrepont, détachée de la Meuse pour être rattachée à la Meurthe-et-Moselle en 1996.

 

Sources complémentaires

 

Archives départementales de Meurthe-et-Moselle

Cultes

7 V 11 Déclaration des Juifs (1808).

 

Autres dépôts d’archives

Paris, Archives Nationales

F19 11 009 Listes des Juifs : Phalsbourg ; arrondissements de Château-Salins, de Toul, de Sarrebourg et de Lunéville ; communes de Baccarat, Bacourt, Nancy, Tomblaine (1808-1811).

F19 11 011 Vosges, Juifs prêteurs d’argent aux cultivateurs sous forme d’hypothèque : listes (1806).

F19 11 012 Adoption de noms par les Juifs : circulaire ministérielle, circulaire du préfet de la Meurthe, déclarations (1808-1813).

 

Instruments de recherche

 

2 E 1-601 Répertoire numérique de la sous-série 2 E (registres paroissiaux et état civil), par Jocelyne MARIN, 1996, 223 p. dactyl.

Les registres, tant ceux des collections communales que de la collection départementale, ont fait l’objet d’un microfilmage réalisé par la Société généalogique de Salt Lake City et complété aux archives départementales ; ces microfilms sont consultables sous la cote 5 Mi.

2 Mi-EC 2-598Répertoire numérique des microfilms de l'état civil : microfilms des registres de l'état civil à partir de 1873, par Jocelyne MARIN, 2006, 25 p.

Télécharger le répertoire numérique des microfilms 2 Mi-EC 2-598

5 Mi 1-683 Répertoire numérique des microfilms de l’état civil : microfilms des registres paroissiaux et de l’état civil jusqu'en 1872, par Jocelyne MARIN, 2006, 224 p.

Télécharger le répertoire numérique des microfilms 5 Mi 1-683

 

Bibliographie

 

Gildas BERNARD, Archives Nationales : guide des recherches sur l’histoire des familles, Paris, 1981, 335 p.

 

Sources complémentaires

Archives communales

Certaines communes du département conservent leurs collections de registres paroissiaux et de l’état civil.

La loi sur les archives prévoit en effet que les communes de plus de 2 000 habitants conservent ces documents sur place (elles peuvent toutefois les déposer aux archives départementales).

En revanche, les communes de moins de 2 000 habitants sont tenues de déposer leurs registres de plus de 150 ans d’âge ; pour les conserver sur place, elles doivent obtenir une dérogation du préfet.

De nombreux registres de la série communale ont été analysés dans les inventaires des archives communales (série E supplément) dressés par Émile DUVERNOY entre 1896 et 1829.

• Inventaires sommaires imprimés :

t. VII, arrondissement de Briey : cantons d’Audun-le-Roman, Briey, Chambley, Conflans, Longuyon, Longwy (E suppl. 1-1075), Nancy, 1896.

t. VIII, arrondissement de Lunéville : cantons d’Arracourt, Baccarat, Badonviller, Bayon, Blâmont, Cirey, Gerbéviller, Lunéville-nord et Lunéville-sud (E suppl. 1076-2811), Nancy, 1900.

t. IX, arrondissement de Nancy, cantons d’Haroué, Nancy-Nord, Nancy-Est, Nancy-Ouest, Nancy-Sud (E suppl. 2812 à 4486), Nancy, 1912.

t. X, arrondissement de Nancy : canton de Vézelise (E suppl. 4487 à 5690), Nancy, 1929.

 

• Inventaires sommaires manuscrits :

Arrondissement de Nancy : canton de Nomeny.

Arrondissement de Nancy : canton de Saint-Nicolas-de-Port.

Arrondissement de Nancy : ville de Pont-à-Mousson.

Les registres de la série communale antérieurs à 1793 ont été microfilmés par la Société généalogique de Salt Lake City. Ces microfilms sont consultables aux archives départementales sous la cote 5 Mi.

 

État des fonds

 

On se reportera, pour connaître de façon précise l’état des registres relatifs aux 594 communes du département, aux instrumentsde recherche des sous-séries 5 Mi et 2 Mi-EC.

» haut de page

Tabellion de Lorraine

Sous-série 3 E : répertoire numérique

 

Présentation de la sous-série

 

Les officiers spéciaux appelés tabellions apparurent dans les prévôtés lorraines à la fin du XIIIe siècle, aux côtés des prévôts et des gardes-notes prévôtaux, avec pour mission de mettre en forme écrite les actes privés des habitants. Au XVe siècle, les tabellions étaient plusieurs par prévôté ; ils tenaient leur charge à ferme, comme officiers admodiateurs. Les offices devinrent viagers, et le duc fit les nominations. Au XVIe siècle, le tabellionage évolua : chaque officier dépassa le cadre de la prévôté, il y eut des tabellions itinérants, et leur nombre s’accrut de façon considérable.

Pour remédier à la perte des minutes rédigées par les tabellions, qui intervenait souvent après leur mort, le duc Henri II créa en 1619 des tabellions gardes-notes chargés de la conservation des archives.

On doit au duc Léopold l’institution d’un tabellion général garde-notes auprès de chaque bailliage ; il réforma en outre la profession, supprimant tous les notaires et tabellions existants et n’en rétablissant qu’un peu plus de 200 (édit du 11 mai 1720), et rendant les offices définitivement héréditaires en 1723.

Les gardes-notes ou les notaires qui leur succédaient prirent l’habitude de confier les minutes en leur possession soit aux greffes des tribunaux soit à la chambre des notaires ; cette habitude perdura après la Révolution, et durant tout le XIXe siècle.

Ainsi se constitua, dès le XVIIIe siècle, le fonds dit du Tabellion de Lorraine, remontant au XVe siècle et groupant les archives de quelque six cents tabellions. L’ensemble fut d’abord déposé au greffe du tribunal de première instance, à l’hôtel de la Monnaie de Nancy, puis au greffe de la Cour d’appel, place de la Carrière. Il s’enrichit de minutes versées par la chambre des notaires de l’arrondissement de Lunéville et d’archives de tabellions de l’évêché de Toul.

La sous-série 3 E se compose actuellement de 3 593 articles, représentant 397 mètres linéaires.
Les minutes provenant des études notariales déposées puis versées après 1928 sont cotées dans les séries 4 E et suivantes.

Pour les recherches dans le minutier des notaires (sous-séries 3 E et suivantes), il est recommandé de se reporter aux deux tables alphabétiques ci-dessous, respectivement par nom de notaire et par siège de l’étude, afin d’identifier la ou les sous-séries à consulter.

 

Bibliographie

 

Pierre BRETAGNE, Le testament en Lorraine des origines au XVIII siècle : ses formes, son contenu, son exécution, Paris-Nancy, 1906, 106 p.

François-Charles CALLOT, Projet de constitution pour le notariat qui contient des réflexions sur les abus du notariat et le prospectus du plan de règlement, 1792, 22 p.

Maurice DIETERLEN, « Études de diplomatique sur les actes privés ducaux en Lorraine du XIIIe au XVe siècle », dans Positions de thèses de l’école des chartes, 1914, 11 p.

Claude-Joseph de FERRIÈRE, La science parfaite des notaires (...), Paris, 1715, 2 vol.

Henri LEPAGE, « Les archives du notariat à Nancy », dans B.S.A.L., 1859, pp. 225-264.

Maurice LOUYOT, Recherches historiques sur le notariat en Lorraine et Barrois, Paris-Nancy, 1906, VI-193 p.

M. NOËL, Recherches historiques sur l’origine du notariat dans le ci-devant duché de Lorraine (...), Nancy, 1831, 126 p.

 

» haut de page

 

Archives notariales (dépôts puis versements postérieurs à 1928)

 

Présentation de la sous-série

 

Les archives notariales regroupées dans les séries 4 E et suivantes sont entrées aux archives de Meurthe-et-Moselle en vertu de la loi du 14 mars 1928 autorisant les notaires à déposer, aux Archives Nationales ou départementales, les minutes d’actes ayant plus de 125 ans de date.

Depuis la loi du 3 janvier 1979 sur les archives (reprise par le Code du patrimoine dans son article L 211-4), les archives notariales sont définies comme des archives publiques ; elles sont soumises comme telles à l’obligation de versements aux archives départementales au terme d’un délai de 100 ans (décret n° 79-1037 du 3 décembre 1979).

 

Sources complémentaires

 

Archives départementales de Meurthe-et-Moselle

Cours et juridictions avant 1790 (série B)

La série anciennement cotée Bj (B judiciare) a été réintégrée dans différentes sous-séries. Télécharger la table de concordance de la série Bj au format PDF.

 

Administrations provinciales antérieures à 1790 (série C)

C 564*-41522* Contrôle des actes notariés et sous seings privés.

 

Archives postérieures à 1790

Domaines, enregistrement, hypothèques depuis 1790

3 Q Bureaux d’enregistrement.

4 Q Conservation des hypothèques.

 

Autres dépôts d’archives

Bar-le-Duc, archives départementales de la Meuse

9 E 528-532 Chapitre cathédral de Verdun, prévôté de Foameix : minutes notariales d’Audun-le-Roman (1701-1787).

21 E 216-243 Foug : minutes notariales (1699-1786).

 

Saint-Julien-lès-Metz, archives départementales de la Moselle

Minutes notariales

3 E 52-67 Amance (1705-1791).

3 E 94-97 Arnaville (1685-1783).

3 E 122-133 Baccarat (1568-1683).

3 E 186 Bathelémont (1598-1633).

3 E 187-188 Bayonville (1633-1768).

3 E 226-231 Bezange-la-Grande (1695-1750).

3 E 1004-1007 Briey (1544-1685).

3 E 1071-1072 Chambley (1753-1783).

3 E 1191-1206 Circourt (1722-1791).

3 E 1558 Einville (1742-1745).

3 E 2239-2243 Jeandelaincourt (1584-1635).

3 E 2244 –2249 Jœuf (1778-1791).

3 E 2253 Juvrecourt (1597-1634).

3 E 2567-2570 Mars-la-Tour (1662-1790).

3 E 5651 Moivron (1745-1790).

3 E 5657 Moncel-sur-Seille (1662-1669).

3 E 5801 Morville-lès-Gorze (1771-1789).

3 E 5802 Moyen (1622-1635).

3 E 5844 Nomeny (1683-1769).

3 E 5865-5876 Onville (1566-1789).

3 E 6052 Port-sur-Seille (1602-1637).

3 E 6287-6292 Réméréville (1619-1790).

3 E 6796 Saint-Julien-lès-Gorze (1676-1773).

3 E 6797-6836 Sancy (1637-1781).

3 E 7272 Serres (1720-1731).

3 E 8076 Valleroy (1665-1669).

3 E 8077 Vandelainville (1676-1769).

3 E 8377-8421 Viviers (1609-1789).

3 E 8469-8477 Waville (1618-1783).

3 E 8482-8509 Xivry-le-Franc (1722-1791).

3 E 8510 Xures (1586-1598).

 

État des fonds

Chaque sous-série correspond non à une localité mais à un versement.

Chaque étude ayant recueilli, non seulement les minutes des notaires prédécesseurs (mentionnés sur les tableaux imprimés) mais aussi les minutes d’études rattachées ou déplacées, parfois fort anciennes, on trouve, dans chaque sous-série ou presque, d’autres minutes que celles de l’étude du notaire ayant déposé.

Ci-après sont indiqués les seuls notaires ayant effectué les dépôts ou versements, et non pas ceux de tous les notaires dont les minutes sont conservées.

Instruments de recherche


Badonviller

Sous-série 26 E : répertoire numérique

» haut de page

Bayon

Sous-série 45 E : répertoire numérique

» haut de page

Briey

Sous-série 29 E : répertoire numérique

Sous-série 30 E : répertoire numérique

Sous-série 41 E : répertoire numérique

Sous-série 42 E : répertoire numérique

Sous-série 43 E : répertoire numérique

Sous-série 44 E : répertoire numérique

» haut de page

Chambley

Sous-série 36 E : répertoire numérique

» haut de page

Cirey-sur-Vezouze

Sous-série 55 E : répertoire numérique

» haut de page

Colombey-les-Belles

Sous-série 37 E : répertoire numérique

» haut de page

Conflans-en-Jarnisy

Sous-série 25 E : répertoire numérique

» haut de page

Cons-la-Grandville

Sous-série 57 E : répertoire numérique

Sous-série 76 E : répertoire numérique

» haut de page

Faulx

Sous-série 67 E : répertoire numérique

» haut de page

Gerbéviller

Sous-série 24 E : répertoire numérique

» haut de page

Haroué

Sous-série 31 E : répertoire numérique

Sous-série 53 E : répertoire numérique

Sous-série 56 E : répertoire numérique

Sous-série 69 E : répertoire numérique

» haut de page

Longuyon

Sous-série 32 E : répertoire numérique

» haut de page

Longwy

Sous-série 50 E : répertoire numérique

Sous-série 58 E : répertoire numérique

» haut de page

Lunéville

Sous-série 8 E : répertoire numérique

Sous-série 9 E : répertoire numérique

Sous-série 10 E : répertoire numérique

Sous-série 34 E : répertoire numérique

Sous-série 33 E : répertoire numérique

Sous-série 40 E : répertoire numérique

» haut de page

Nancy

Sous-série 4 E : répertoire numérique

Sous-série 5 E : répertoire numérique

Sous-série 6 E : répertoire numérique

Sous-série 7 E : répertoire numérique

Sous-série 13 E : répertoire numérique

Sous-série 15 E : répertoire numérique

Sous-série 16 E : répertoire numérique

Sous-série 17 E : répertoire numérique

Sous-série 18 E : répertoire numérique

Sous-série 19 E : répertoire numérique

Sous-série 20 E : répertoire numérique

Sous-série 38 E : répertoire numérique

Sous-série 39 E : répertoire numérique

Sous-série 59 E : répertoire numérique

Sous-série 66 E : répertoire numérique

Sous-série 70 E : répertoire numérique

Sous-série 73 E : répertoire numérique

Sous-série 74 E : répertoire numérique

Sous-série 75 E : répertoire numérique

Sous-série 77 E : répertoire numérique

» haut de page

Nomeny

Sous-série 35 E : répertoire numérique

» haut de page

Pont-à-Mousson

Sous-série 14 E : répertoire numérique

Sous-série 47 E : répertoire numérique

Sous-série 48 E : répertoire numérique

Sous-série 54 E : répertoire numérique

Sous-série 60 E : répertoire numérique

Sous-série 61 E : répertoire numérique

Sous-série 62 E : répertoire numérique

Sous-série 65 E : répertoire numérique

Sous-série 72 E : répertoire numérique

» haut de page

Rosières-aux-Salines

Sous-série 46 E : répertoire numérique

» haut de page

Rosières-en-Haye

Sous-série 21 E : répertoire numérique

Sous-série 71 E : répertoire numérique

» haut de page

Saint-Nicolas-de-Port

Sous-série 22 E : répertoire numérique

Sous-série 49 E : répertoire numérique

Sous-série 51 E : répertoire numérique

Sous-série 64 E : répertoire numérique

Sous-série 79 E : répertoire numérique

» haut de page

Toul

Sous-série 11 E : répertoire numérique

Sous-série 12 E : répertoire numérique

Sous-série 28 E : répertoire numérique

Sous-série 68 E : répertoire numérique

» haut de page

Vandeléville

Sous-série 52 E : répertoire numérique

» haut de page

Vézelise

Sous-série 27 E : répertoire numérique

» haut de page

Villers-la-Montagne

Sous-série 23 E : répertoire numérique

Sous-série 63 E : répertoire numérique

Sous-série 78 E : répertoire numérique

» haut de page

Xivry-Circourt

Sous-série 80 E : répertoire numérique

» haut de page

 

© Département de Meurthe-et-Moselle